UA-44279226-1
R
back

Pantherophis guttatus

8 décembre 2013 by Alexis

Pantherophis guttatus est une couleuvre musclée et élancée, de section de corps quasi-rectangulaire. Les carènes ventrales sont présentes mais moins visibles que chez P. obsoletus. La tête élancée est légèrement distincte du cou. Sa taille adulte varie de 120 à 160 cm, exceptionnellement jusqu’à 180 cm.
Le patron de coloration consiste en une rangée de larges taches dorsales et de taches plus petites sur les flancs. La couleur de ces taches est variable : carmin, rouge-orangé, brique, voire marron, et sont généralement bordées d’un liseret de couleur sombre. La couleur de fond, plus claire que les taches, est aussi assez variable : orange vif à délavé, grisé ou gris franc. Les écailles ventrales blanches à crème présentent des taches sombres formant un motif de damier. Ce motif peut ressembler à celui des épis de maïs sauvage, d’où son nom anglais de Corn Snake (littéralement Serpent Maïs).

  1. P.guttatus fait l’objet de sélection d’élevage depuis maintenant plus de 20 ans, afin de produire des spécimens aux couleurs et aux dessins différents des individus sauvages. Des mutations différentes arrivent ainsi chaque année sur le marché terrariophile et de nombreux ouvrages y sont entièrement consacrés. Sans une connaissance parfaite de l’hérédité des géniteurs, tenter de deviner le phénotype d’une descendante de P. guttatus est devenue aussi compliqué que pour celle de chats de gouttière.
    Par méconnaissance, par mercantilisme ou par curiosité déplacée, P. guttatus est, hélas, régulièrement hybridé à d’autres espèces, de genre parfois différent : P. obsoletus, P. emoryi, Lampropeltis sp., Pituophis sp par exemple.

 

  1. P.guttatus est présente aux Etats-Unis du New-Jersey (Pine Barrens) aux Everglades en Floride, et du Nord-Ouest du Tennessee au Delta du Mississipi en Louisiane.

 

La reproduction de cette espèce est très facile, à tel point qu’il faut séparer les couples très jeunes. Une période de repos hivernale (10 à 15°C pendant 2 mois) est souhaitable mais pas indispensable à la reproduction. Une simple variation de luminosité saisonnière sans variation thermique peut induire des accouplements.
Les copulations ont généralement lieu au début ou au milieu du printemps. Les mâles mordent parfois la femelle pour l’immobiliser, et peuvent engager un “rituel de combat” avec chaque autre mâle rencontré dans le terrarium, essayant de maintenir l’adversaire au sol. Ces manifestations peuvent être prises à tort pour des accouplements : le mâle dominé doit alors être retiré du terrarium.
La gestation est comprise entre 35 et 45 jours, plus rarement jusqu’à 50. La ponte compte 6 à 20, parfois jusqu’à 30 oeufs, mesurant en moyenne 35 x 20 mm pour un poids de 8 à 10 g. L’incubation, dans les conditions classiques (27-30°C), dure 55 à 75 jours, parfois plus de 75 jours.

 

Pantherophis guttatus